Critique de livre : De Miroir et d’Amour

De Miroir et d’Amour de JC Staignier et Julie-Anne B est un livre qui était dans ma PAL depuis plusieurs mois. J’avais très envie de le lire non seulement parce que les auteures sont dans la même maison d’édition que moi (et sont adorables !), parce que leur roman est issu du même Appel à textes que le mien (et donc qu’il a le même point de départ, un personnage projeté dans le passé à la Cour du Roi) mais surtout parce que le résumé me tentait beaucoup !

D’ailleurs de quoi ça parle ? Emma, une professeure de maths, visite le château avec sa classe quand soudain elle traverse un miroir, passant mystérieusement de l’année 2010 à l’année 1680. Plongée dans la Cour du Roi Soleil, elle sera découverte par Tristan et sa sœur Blanche, qui l’aideront à s’acclimater à cette époque si différente de la sienne.

Comme beaucoup, la Cour du Roi Soleil est une période qui m’a toujours fascinée et je suis toujours partante pour un roman qui m’emmène dans cet univers. Et c’est un pari réussi pour ce livre !  On voit que les auteures ont fait leurs recherches, chaque détail nous immerge un peu plus dans le 17ème siècle. En tant que passionnée d’histoire, c’est quelque chose que j’adore, en apprendre un peu plus sur une période historique grâce à un roman. C’est d’ailleurs pourquoi mes recherches pour mes propres romans me passionnent. C’est donc ce que j’ai préféré dans De Miroir et d’Amour, j’avais envie moi aussi de sauter dans un tunnel temporel pour aller parler à Louis XIV.

Hormis cela, parlons de l’histoire d’amour, car c’est le cœur de ce roman. Et autant l’avouer directement, je ne suis pas une fan de romances de manière générale. Je n’ai rien contre des histoires d’amour dans les livres de manière générale mais si le livre ne tourne qu’autour de ça, ça m’ennuie souvent très vite. Je n’étais donc pas la cible idéale. J’ai d’ailleurs trouvé qu’Emma et Tristan développaient bien vite des sentiments amoureux profonds, ce qui m’a, je l’avoue, un peu ennuyée. Mais ils ont tout de même fini par m’embarquer avec eux et me faire croire à leur histoire.

La caractérisation des personnages est plutôt réussie à mes yeux, tous sont intéressants et bien souvent amusants. Emma est un personnage féminin fort comme je les aime, qui ne se laisse pas dicter son comportement, malgré l’époque dans laquelle elle se trouve et son appartenance au sexe faible. Cela rend ses confrontations avec d’autres personnages misogynes ou juste hostiles plutôt savoureuses.

Mais ce que j’ai préféré dans ce livre c’est l’écriture de ses auteures. Fluide, légère et pétillante, elle rend la lecture aisée et on ne voit pas le temps passer. Je serais d’ailleurs bien incapable de distinguer la plume de l’une ou l’autre, il n’y aucune partie qui dépare.

Bref pour conclure, De Miroir et d’Amour est un roman sans prétention, facile à lire et très divertissant. Je vous le conseille si vous aimez les livres historiques qui grâce à leur travail de recherche vous embarquent, les romances, et surtout si la Cour du Roi Soleil vous fait rêver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :